La bonne mère veille sur Marseille Installation itinérante par Marina Jolivet Photos Ateliers Marina Jolivet

Montage Marseille 

C’est autour de plusieurs demandes locales, que l’association « Les Chaudrons » a pu articuler le périple « Suivez l’accent » dans la région de Marseille. Profitant d’une première sollicitation du Festival de Jazz à Porquerolles le vendredi 31 mars pour un concert « Minvielle en roue libre » dans une magnifique chapelle anglicane de Hyères, nous nous sommes arrêtés, invités sur le chemin, jeudi, au club de jazz « Le Cri du Port » à Marseille avec « Le Bo vélo de Babel » et les autres jours, à « La machine pneumatique », association vivace de Saint-Henri, quartier Nord de Marseille. Voisins tout proches du quartier de l’Estaque immortalisé par les films de Robert Guidiguian. Nous y avons proposé plusieurs formes de rencontres avec le coin. Nous avons reçu un accueil chaleureux partout. Le public était au rendez-vous. Salles combles à chaque fois. J’ai rencontré le mercredi soir 29 Mai, le socio-linguiste Médéric Gasquet-Cyrus et nous avons conversé avec le public. René, figure locale, était de la partie, ainsi que Philippe Desombre, réalisateur du film documentaire « Avec ou sans accent » qui s’est gentiment prêté à l’exercice…. Le samedi soir, de retour des concerts cités plus haut, nous avons expérimenté la « Mainvielle à roue » avec le cinéaste Julien Gourbeix. Projections d’images/ musique, improvisations autour du cinéaste russe Dziga Vertov. Le dimanche Marina Jolivet a mené un atelier avec les enfants du quartier Saint-Henri, une circonférence « Suivez l’accent » a suivi, avec final atelier public « Les chaudrons ». Le tout très mélangé de grands et de petits autour du « Regali » et dans la très belle cour. Ça a beaucoup plu ! Au propre comme au figuré ! Temps de Pau, musique de chambre ! Nous avons terminé le dimanche soir 2 avril par un bal chanté plein à craquer à l’invitation des polyphonies d’ici : « Radio Babel Marseille » et « Dames de la Joliette ». Et bien sûr, nos collectages des gens d’ici et là. Pris sur le vif : les petites mains du « Regali », les acteurs culturels et artistiques du coing. Quelques-unes et quelques-uns. « Avé » ou sans accent et/ou pour le mettre.

Prises de sons, photos, montages et coeur à l'ouvrage : André Minvielle, Arno Tartary ; Photos: Marina Jolivet

La cour du Régali La place du Régali Loïc et Johanne 

Le Régali   
Johanne et Loïc   

Ils sont la cheville « oeuvrière » de « La machine pneumatique ». Ils ont configuré autour du café « Le Régali », mémoire locale au cœur du quartier Saint Henri, une action culturelle artistique par transmissions des savoirs, à partir de leur programmation choisie, d’ateliers, de concerts de proximité. Pas de scolastique. Juste transmettre. Loïc capte les échanges avec sa caméra et réalise de petits films.

Prises de sons, photos, montages et coeur à l'ouvrage : André Minvielle, Arno Tartary ; Photos: Marina Jolivet

Médéric Gasquet-Cyrus, René, André Circonférence

Médéric Gasquet-Cyrus  
René  

Mederic Gasquet-Cyrus est socio-linguiste. Il enseigne à l’Université d’Aix en Provence et tient une chronique quotidienne sur Radio Bleu Provence. Nous avons correspondu à l’invitation de Johanne pour préparer notre rencontre avec le public. Table ronde. Pas de cours magistral. Ping pong avec les gens présents. Amitiés !
René est une figure locale. Il a toujours été impliqué, 40 ans durant, dans les associations, la vie du quartier. Il faut dire que du côté de la bonhomie, il raisonne. Le sourire, la bienveillance, la curiosité de René vont beaucoup manquer aux gens du quartier, puisqu’il est parti s’installer dans le Gers, le sur-lendemain de notre rencontre.

Prises de sons, photos, montages et coeur à l'ouvrage : André Minvielle, Arno Tartary ; Photos: Marina Jolivet

Jean-Marie et André 

Jean-Marie   
André   

À mon arrivée au Régali, ils étaient tous deux attablés en train de préparer le prochain carnaval de Saint Henri. Deux tchatcheurs invétérés. Humour et décontraction à l’œuvre, ils participent tous deux à faire circuler la parole du lieu et du quartier.

Prises de sons, photos, montages et coeur à l'ouvrage : André Minvielle, Arno Tartary ; Photos: Marina Jolivet

Marcelle et Sandrine 

Sandrine   

Sandrine et Marcelle sont les petites mains du lieu. Indispensables. Elles sont les garantes de la bonne circulation d’une bonne humeur communicative de tous les jours. Pour les échanges inter-quartier avec les habitants.

Prises de sons, photos, montages et coeur à l'ouvrage : André Minvielle, Arno Tartary ; Photos: Marina Jolivet

Gil Aniorte Paz et André Radio Babel Groupe et André

Gil Aniorte Paz
Radio Babel Group 

Fondateur du groupe polyphonique marseillais « Radio Babel », compositeur, arrangeur et directeur artistique pour « les Dames de Joliette », Gil Aniorte Paz est un passionné des chants et des langues qui traversent sa ville et sa vie de musicien.

Radio Babel Marseille: Petite présentation de cinq gars de la polyphonie. Qui s’y frotte civique. Radio Babel Marseille chante et mélange les textes de l’auteur marseillais, le voyageur et poète Louis Brauquier.

Prises de sons, photos, montages et coeur à l'ouvrage : André Minvielle, Arno Tartary ; Photos: Marina Jolivet

Edmonde 

Edmonde   

Edmonde Franchi est auteur, comédienne et chanteuse. Nous la rencontrons sur le port de l’Estaque. La méditerranée sous nos yeux. A terre comme en mer. Sa parole ressemble à son nom même : franche. Elle « mescla » sa syntaxe de mots à la corne de sa passion bouillonnante pour le parler d’ici.

Prises de sons, photos, montages et coeur à l'ouvrage : André Minvielle, Arno Tartary ; Photos: Marina Jolivet


 

Commentaires de Daniel Herrero


Nous ne sommes pas encore passé par le coin. Y'a du boulot !! Mais nous avons bien sûr relevé lors d’un match de rugby France-Irlande la syntaxe fleurie et engageante de Daniel Herrero, joueur, entraîneur et commentateur de rugby. Dans une altéritéé…heu…Erotique !!!!

Prises de sons, photos, montages et coeur à l'ouvrage : André Minvielle, Arno Tartary, Philippe Blanqué