Jacques Granchamp, facteur d'instruments

Jacques Grandchamp facteur d'instrument

Les métiers de Jacques

Vielle, main-vielle et Cie

C’est en 2006 je crois bien, lorsque j’habitais encore Toulouse, que je suis allé trouver Jacques Granchamp facteur d’instruments toulousain sur les conseils de Dominique Regef grand joueur tous terrains de vielle à roue. Je voulais un instrument sommaire (bourdons, percussions)’ sans clavier ni trompette. J’ai proposé à Jacques de me fabriquer une vielle à roue comme Marcel Duchamp aurait fait un tableau. C’est avec enthousiasme que Jacques me fabriquait une « main-vielle à roue » avec « tapier ». C’est en suivant que j’eus l’idée de projeter au rythme de sa manivelle de la lumière et des images. C’est Arno Tartary le compagnon des premiers pas du projet « Suivez l’accent » qui se chargea de trouver un procédé, élaboré ensuite par Pierre Boulant… Jacques Grandchamp m’a donné de son temps précieux pour parler de son travail et de cette invention

Prises de sons, photos, montages et coeur à l'ouvrage : André Minvielle