Le béret

Lionel Suarez / André Minvielle

A chaque passant qui va coiffé de son béret, va son identité
A chacun de vous messieurs, qui portez le chapeau
Sur les dames il est beau
Tout autant contestataire que militaire
Familier de tous ceux qui nous travaillent la terre
On peut l’mettre dans sa poche, ou le rouler dans l’air
Il se remet d’équerre
Il est de tout’ les couleurs, y’a qu’l’embarras
Qu’il soit soldat, musicien, Ché Guevarra
Et bien qu’il soit né à Nay, il est porté à Shanghai
Comme au Pays de Cornouailles

Ay ,sorrom borrom béret …
C’est une envolée de bolets
Sorrom borrom, béret
C’est le gave et tous ses galets
Sorrom borrom, béret
Passez les Pyrénées !
Ay sorrom borrom, béret
C’est une soucoupe inspirée
Sorrom borrom, béret
Des bergers des sommets
D’où tintinnabulaient
Leurs sonnailles accordées…

A chaque quidam qui va coiffé de son béret, va son identité
A dir’ vrai de par sa coiffe ell’ porte le chapeau
De tous les quiproquos
Voyez plutôt la planète le porte fier
D’Hemingway à Mandela, aux Blacks Panthers
Et même j’ai cru comprendre que l’ Albert Ayler
En faisait son affaire
Et cell’ qui le porte haut, c’est Greta Garbo
Cent fois mieux qu’un milicien, fâcheux facho
Richissime ou sur la paille
Il va de tout’ ses sonnailles
Et file au bercail à Nay

Ay ,sorrom borrom berret …
Tira de tira lo bonet
Sorrom borrom, berret
Tira de tira lo berret
Sorrom borrom, béret
Qu’em te vau dar mignet
Ay sorrom borrom, berret
Uèra, vira ton cap dehèt
Sorrom borrom, berret
Qu’es un beroi cohet
Que’t cau gahar l’alet
Tà’t préner lo vaishèth

A chaque passant qui va coiffé de son béret, va son identité
A dir’ vrai de par sa coiffe il porte le chapeau
De madame il est beau !
Voyez plutôt la planète le porte fier
Comm’ tout autochtone qui nous travaill’ la terre
Et même, il faut le comprendre si l’ Albert Ayler
Il a du caractère
Et cell’ qui le porte haut, c’est Greta Garbo
Soldat, passant, musicien, Guevarra haut !
Richissime ou sur la paille
Prêt à porter à Shanghai
Il file au bercail à Nay