Le facteur d'accent

André Minvielle

Je suis le facteur d’accent
J’en passe mille en pacsant
Et du Nord aux Pyrénées
Je capte l’altérité

Je suis le facteur d’ had oc
D’Est en Ouest, d’oil en òc
Je passe du fond à la forme
Des contre-chants à la norme

Je suis le facteur des lieux
Je fais les bords, les milieux
J’arpente « eul »relief d’abord
La syntaxe par dessus bord

Je suis le facteur d’abcés
En matière d’identité
De l’œuf et la poule, sachez
Que la poule s’en est crevée

Je suis le facteur d’abstrait
J’ai mon diplôme H.E.C.
Hautes Etudes Communales
Enfant d’la ball’ pour que dalle

Je suis le facteur d’active
J’habite « eul » temps des rives
J’habite « eul mettre à flots »
Je scatte l’môme et l’anìmo

Je suis le facteur d’accent
Celui de l’incandescent
J’ai des rhizomes pleins les pognes
Et des fantômes de gigognes

Je suis le facteur d’accent
L’antropophonie descend
Dans mes chants, dans mes impros
De berbère les fagots

Si vous avez un accent
C’est que votre corps supporte
Mille mémoires qui s’emportent
Laissées là comme lettre morte