Le nombril du nombre

Lionel Suarez / André Minvielle 

Que sommes nous face au nombril du nombre
Que de la surface en sondages d’ ombre
Des statistiques et de l’ audimat
Des numéros d’ ordre , du p’tit personnel
Misère de concert , plus il y a de nombre
Et plus son crédit a de subventions.

Que sommes nous face au nombril du nombre
Des faces à faces en nombreux décombres
Pour la première fois , un et un Dieu
La spéculation boug’ de la raison
Si je ne m’abuses d’puis l’ docteur Mabuse
C’est en stocks-options qu’on fait du poison
Deux et deux vingt Dieu , c’est pour du pognon
Que M’sieur Tartempion presse son citron
Plus il y a d’jus , plus , ça se chiffre à plus
C’est qu’on va tous puces payer leurs astuces

Que sommes nous face au nombril du nombre
Nous sommes chacun face au péril du nombre
Qui se nomme en nombre
Déforestation, climatisation et inondations
On entend des voix du pareil au même
Chanter les louanges
De la table de...multiprivations
De la table des...localisations
Il était une fois trois et trois sans fois
Le docteur marteau qui fait son grand show
Du chiffre qui dit :
“J’ fais mon numéro de vox populi , c’est pour mon crédo
Je fait du profit , pas de p’tits profits
C’est pour ma survie sans philantropie
Que j’donn’ le tournis à tous mes amis “.

Que sommes nous face au nombril du nombre
Ou s’ arrêtera cette surenchère
On est comm’ des rats à deux pieds sous terre
On va se fair’ taire aprés nos “ hartères “
Le jour  où le nombre sera seul à terre
Le jour où la terre sera seule au nombre
Que sommes nous face au nombril du nombre
Que de la surface en sondages d’ ombre
Que sommes nous face au nombril du nombre
Des faces à faces en nombreux décombres
Que sommes nous face au nombril du nombre
Nous sommes chacun face au péril du nombre
A c’qui nous fait face, au nombril du nombre
Qui fait que des chiffres dépassent des chiffres
Qui s’écrivent en lettres bien plus grand que l’être
Qui  disent tout net qu’un jour la planète
S’arrêtera net
Toute seule au nombre.