L’horloger

André Minvielle


J’écout’ la tactique du temps
Ce p’tit grain de sable
Qui fait tic-tac , toi je t’attends
Laissons la cette fable

J’entends le fracas de par le monde
Le boum du son, entrer dans la ronde
Et déposer sage , comme des images
De grands et petits adages

Le temps c’est de
Le temps c’est de
Le temps c’est d’ habiter le temps qui passe              Refrain
Un p’tit tour de pass’ pass’ à l’as.

Je remont’ la courbe du temps
A petits pas d’ éléphant
Histoir’ d’y voir , oreill' de naze
Que mon réveil , s’appelait jazz

J’appris l’ métier d’micro mécanique
Je scatte au micro d’autres mécaniques
J’entre et je sors , je claqu’ la portée la port’
J’fais des chansons qui le supportent

Le temps c’est de
Le temps c’est de
Le temps c’est d’ habiter le temps qui nage               Refrain
Un p’tit tour de pass’ pass’ à l’ âge.

Je suis toujours l’ horloger
Des territorialisés
Des temps passés , des composés
D’ insondables complexités

Horloge interne , horloge botanique
Horloge cosmique , il y a comme un hic!

Je cherche encore l’ horloger
Les temps qui courrent l’ont fuis
Pour une tutelle de quartz
Délocalisée dans le" schwartz"

Le temps c’est de
Le temps c’est de
Le temps c’est d’ habiter le temps qui casse               Refrain
Si un p’tit tour de pass’ pass’  lasse.