Balagora

André Minvielle

Au bal, au bal, au bal, au bal, soi anat. con la vesìna
La bal, la bal, la bal, soi anat. tà carnaval
Au bal, au bal, au bal, soi anat. con la vesìna
La bal, la bal, la bal, per me har garrir lo mal

Voisin, voisine en nage
La danse n’a pas d’âge
Ici fini la routine
Chacun peut faire sa cuisine
Voisin, voisine d’âge
La danse se passe en nage
Ici, chacun se vaccine
C’est de la grande médecine
C’est la valse aux étiquettes,
Come on la grande mescla
Des troubadours à nos jours
Rap, polyglotte nous
Sur la route del fuego
Voisin, show devant l’slow
Improvisons, double ose
Un tout peu « chicot » de prose
Biguine, vesìna, gasconcubine
E cubaine mon aubaine, tout doux va, tout doux vem (bis)
BALAGORA, NOSTE RAM DAM
BALAGORA RAM DAM DAM

On détourne les musiques des voisins noirs atypiques
Qui s’y frotte civique, atypique ( bis)
La raspa, le mambo, le funkypsychédélice
les standards du mèstra jazz
 Les sambas mamazurkas
le canto au pinhadars
la scottish, les derviches,
Paso tango, fandango, hip hop et cha cha cha
Jungle, jingle, jangle,  ram dam dam
BALAGORA, NOSTE RAM DAM
BALAGORA RAM DAM DAM
Au bal, y’a pas d’gênes
On s’oxygène, on s’occi tam-tam
Qu’on soient des peaux douces, des peaux tendues, des quidams-dam !
Dom tom à rimes, peaux-onomatopées
Patacoum pas K dansé, patacoum patacadansat (bis)
Bal sans papiers, sur un pied d’égalité
Comme écrit Joe Bousquet « survivre à ce qu’on est né »
Pas à pas, pas à pied, au bal c’est boug’de là
Que vous soyez nés de ci, que vous soyez nés de là
De la base ou des élus, d’Orient, d’Occident
Dissidents, décidés, des quartiers et des cités
D’ici là, revendiquez et puis décentralisez
Car d’ici l’altérité passe à votre insu, portée
Voisin c’est l’Agora
Voisine on s’y défoule
Dans un bal sans Agora Il ya longtemps qu’il n’y a plus foule
Car en boite c’est le watt qui fait monter l’audimat
Au show bal, c’est de la vie que va monter la pépie (bis)
Voisin sort de ta boite
Ta voisine est sur la place Comme la rumba de Cuba, ram dam dam (bis)

BALAGORA, NOSTE RAM DAM
BALAGORA RAM DAM DAM

Lo rondeù de leù, beleù
Le solférino tango
La raga d’Arnaut Bernat
La bourrée des ainés mats
Mais, ainé n’est pas qui vieux
La jeunesse et la genèse
Chacun descend dans sa cave
Jeter la bonne aventure à l’océan
L’identité c’est l’océan
Noste ram dam dam